le cabanon

menus plaisirs : un peu de fil, une aiguille, mais aussi les fleurs ou les moules à gâteaux. Un peu de quotidien en Provence

20 novembre 2010

Purge

J'ai hésité avant de partager avec vous ce roman parce que je ne sais pas quels mots employer pour en parler.
C'est un roman très fort, intense, on entend chaque bruit décrit, on sent les odeurs de la cuisine, on a peur, on tressaille.. C'est un roman à mon sens dans lequel on entre totalement, sans laisser de place à autre chose qu'à la lecture de ce chef d'oeuvre. Car il s'agit bien d'un chef d'oeuvre, même si je n'ai aucune qualification pour employer ce mot.

Purge__Sofi_Oksanenquatrième de couverture :

En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes.

Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.

Dans ce huis clos, les deux femmes vont s'apprivoiser peu à peu, liées par des secrets. Elles ont été confrontées aux horreurs de leurs époques, si éloignées et si proches en même temps, que ce soit la fin de la seconde guerre mondiale, le début des purges staliniennes, ou le chaos de la chute du mur.

L'écriture de Sofi Oksanen est acérée, volontaire. On alterne les époques, les pensées, les peurs, les actes, les souvenirs et cette recette en fait Un grand roman que je vous conseille vivement.

Posté par Ariane à 11:54 - Entre les lignes - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur Purge

  • C'est noté!

    Posté par Cathsotte, 20 novembre 2010 à 13:09 | | Répondre
  • Tu as su trouver les mots je crois.

    Posté par gracianne, 20 novembre 2010 à 13:43 | | Répondre
  • je l'ai vu sur le site de la FNAC, je suis ravie que tu en parle, merci !

    Posté par vivi, 20 novembre 2010 à 14:07 | | Répondre
  • Tu en parles si bien ... que j'ai bien envie d'aller me l'acheter. Par contre, j'ai tellement de lectures en attente que...
    Biz
    Lyne

    Posté par Ombremicocoulier, 20 novembre 2010 à 14:30 | | Répondre
  • On en dit beaucoup de bien partout!!
    J'ai bien envie de le lire mais avant je commence "Rosa candida"!
    bonne lecture
    brigitte

    Posté par brigitte, 20 novembre 2010 à 15:36 | | Répondre
  • si seulement je me remettai à lire...c'est tentant !
    Bonne soirée !

    Posté par pascale, 20 novembre 2010 à 17:49 | | Répondre
  • On ressent l'émotion que t'as donné ce livre à travers les mots que tu utilises...de quoi donner envie de le lire, c'est sûr! Merci, natur'Lment.

    Posté par Françoise, 20 novembre 2010 à 19:33 | | Répondre
  • Tu en parles si bien, je n'ai plus qu'une hâte...J'ai lu quelque part que le titre était mal choisi.

    Posté par lena, 28 novembre 2010 à 10:59 | | Répondre
  • J'en suis au tout début (page 80), mais c'est vrai qu'on est happés dès les premières pages, malgré l'ambiance un peu délétère. Un livre qui nous fait regarder différemment notre quotidien et qu'il est important de lire, même s'il dérange.

    Posté par Lily, 05 décembre 2010 à 14:50 | | Répondre
Nouveau commentaire